The Duchess

Publié le par E.T.

Chère Zoé, je suis enfin allé voir The Duchess. Tu avais raison, c'est assez extraordinaire !


Je cite (sans conviction) :

"The Duchess, c’est l’histoire de Georgiana Spencer (Keira Knightley), duchesse de Devonshire, ancêtre de Lady Diana. Bien avant que le concept n’existe, la duchesse de Devonshire, Georgiana Spencer (Keira Knightley), est une star. Comme sa descendante, la princesse Diana, elle est ravissante, glamour et adorée du pays tout entier. Déterminée à à participer aux affaires du monde, elle réussit à s’imposer dans des domaines réservés à la gente masculine noble de l’époque: jeux de hasard, beuveries et stratégie. Elle devient même chef du parti Whig qui apporte à l’Angleterre du XVIIIe siècle, un certain nombre de changements sociaux.

Si cette histoire est résolument contemporaine, c’est probablement en partie parce que la duchesse de Devonshire, Georgiana Spencer, a partagé le même destin que celui de l’une de ses descendantes qui a vécu 200 ans plus tard: Lady Diana, Princesse de Galles. Les similitudes entre les deux femmes sont frappantes. Car, bien que Georgiana soit née à une époque où les règles sociales étaient rigides, elle a été, à l’instar de Diana, une femme vive, lumineuse et séduisante qui s’est affranchie des contraintes du monde qui l’entourait."

 

Je cite (avec conviction) la productrice Gaby Tana :

"J’ai réalisé que l’histoire d’un mariage, celle d’une femme qui tente de comprendre ce qu’est l’amour, est un scénario sur lequel le temps n’a pas de prise", explique la réalisatrice. "On s’aperçoit que les problèmes de Georgiana sont intemporels. Elle cherchait l’amour, peut-être aux mauvais endroits, mais c’était aussi une femme qui s’est sacrifiée pour ses enfants."


Je cite (avec conviction) Keira Knightley :


"J’aime l’histoire de Charles Grey: elle me brise le cœur, mais elle me fascine. Georgiana n’avait jamais connu l’amour jusqu’à ce qu’elle rencontre Grey. Elle trouve alors cet homme qui est parfait pour elle, dans tous les sens du terme, mais elle ne peut être avec lui."

Bon, il m'a fallu quelques minutes avant d'entrer dans le film complètement. D'abord, on voit des cabriolets en bois doré sur une pelouse. C'est un peu incohérent, voire anachronique... A cette époque on était pas con au point de ne pas utiliser des sièges de jardin dans un jardin... Le pire, ce sont les berlines de gala et coupés de ville qui circulent en pleine campagne. Aucun sens de la mesure... Et puis les voitures sont XIXe dans un film sensé se dérouler au XVIIIe... Quelques petites choses de ce goût m'ont un peu horripilé, mais je me suis finalement laissé porter... par l'histoire d'amour ????

Charles Grey et Georgiana Spencer

Les mêmes

Dommage qu'en 1780, Georgiana soit à la portière d'une berline de gala du milieu du XIXe siècle...

Là, c'est vraiment beau. J'achète la petite maison de campagne... Dommage pour les cabriolets

Là, c'est vraiment émouvant. Une mère avec son enfant, ça me fait toujours craquer...




Publié dans Culture

Commenter cet article

Tryphon 16/12/2008 21:41

Je souscris pleinement à tout ce que tu écris, mon cher Eric.

Sauf, quand même, pour ce qui concerne la maison de campagne. Je la veux je la veux je la veux ! :)

carole 16/12/2008 00:14

sans ton cours d'histoire je me serais laissé avoir par le cabriolet